samedi 1 novembre 2008

Résilience... acrylique octobre 2008







avec la participation de Véro et Hélène pour le choix du morceau..."turtle blues" dédié à Zoé...

22 commentaires:

xavier a dit…

elle regarde le peintre, elle se dit mince "qu'est ce qu'il va sortir de tout çà ???" je pose sans poser mes conditions...mais quand même je m'abandonne sans certitude....

Encre a dit…

Une magnifique palette, vraiment très évocative.

Courrier Noir .... a dit…

Bonsoir Rénica,
Ce tableau est sublime, j'aime énormément les couleurs chaudes de ton oeuvre, et le visage serein de la demoiselle. Il y a pas à dire, le corps de la femme est une très belle création.

Je t'embrasse très fort ma belle,
Sueanne

Proserpine a dit…

P'tit coucou en passant par là. J'aime beaucoup la photo où tu te fends la poire. Bon lundi !

Rénica a dit…

Xavier : tu crois qu'elle se pose toutes ces questions ? va savoir...

Encre : elle t'évoques quoi ma palette ?

Courrier Noir : personne ne dira le contraire, tout du moins je l'espère...le corps de la femme est une très belle création !

Proserpine : je l'aime bien aussi surement parcequ'elle est floue...

merci à tous les 4

Gilles a dit…

Le flou ajoute au mystère de la beauté.
Quant au nu... enflammé !
Amitié.
Gilles

Courrier Noir .... a dit…

Rire, mon frère lui penserai le contraire, il aime les hommes, je me rattrape, il aime un homme depuis plus de cinq ans maintenant.

Je t'embrasse ma belle,
Sueanne

Rénica a dit…

à Courrier noir : Tu crois vraiment ? Il peut aussi trouver beau le corps d'une femme... comme je trouve beau le corps de l'homme...et puis la beauté n'est pas forcement extérieure, celle du coeur, celle de l'âme me touchent bien plus encore...
Tu devrais lui poser la question...
bizz

Proserpine a dit…

dis-moi Rénica, quelque chose qui n'a rien à voir avec ta peinture (c'est ma spécialité...) au gré de mes ballades, j'ai cru deviner que tu étais une femme et que tu étais sage... Me trompé-je ? ;o)))

Rénica a dit…

proserpine : je te confirme : je suis une femme ! Sage ? euh ? pas sûre... c'est quoi sage...?

Proserpine a dit…

je m'explique : j'avais cru comprendre que tu parlais à des bébés qui venaient de naître, selon un article de la Porteplume. Visiblement, ce n'est pas ça... Désolée du dérangement ! ;o))

Rénica a dit…

Proserpine : tu ne t'es absolument pas trompée ! Mais quel lien avec le fait que je sois sage ou non ?

Proserpine a dit…

Ben, j'sais pô moi.... T'es pas sage-femme ? Si j'avais du travailler dans le milieu hospitalier, c'est le SEUL endroit où j'aurais posé mes pénates... C'est un merveilleur métier.
Bon week-end à toi !

Rénica a dit…

sage...sage femme...je n'y étais du tout !
Je suis éducatrice spécialisée...bizz à toi

Anonyme a dit…

Des souvenirs...
Amnésie passagère
Couleurs issues du fauvisme
Le Phoenix respire
Des flammes brulantes
Il revient sans ne plus s'éteindre
Gardant en son sein : Lumière éternelle
Même pieds et mains liés...
Il respire et vit.
Zoé

Rénica a dit…

Résilience, renaissance, vie...oui, que les braises ne s'éteignent pas il faut y veiller et,souffler dessus doucement...merci pour ce poême Zoé "anonyme"(?...)

Bérénice a dit…

Oui, la beauté de l'âme... combien plus belle !
Dorian Gray en sait quelque chose !
En tout cas, bravo Rénica !

Rénica a dit…

Oui Bérénice, il a mal fini...bienvenue sur ce blog

Anonyme a dit…

Rénica,
Anonyme, oui et non, je signe avec Zoé c'est déjà cela ;)
Complexe d'être descendue de mon perchoir, j'abréagis sans résilier, et pour l'instant je n'ai pas réussi à créer un blog qui me permettrait de protéger mes textes, alors je sème par ci par là...

Rénica a dit…

Il me semblait bien avoir reconnu la plume de phényx de la fille du vent....à bientôt

Rénica a dit…

phoenix (c'est mieux comme ca..)

Anonyme a dit…

Oui, en plein courant d'air mais l'oiseau ne se perche plus :)
Il y a laissé des plumes et peut les saisir pour poster ses aventures... A bientôt Zoé