samedi 22 novembre 2008

TESTAMENT...

Je lègue à mes amis un bleu céruleum pour voler haut
un bleu de cobalt pour le bonheur
un bleu d'outremer pour stimuler l'esprit
un vermillon pour faire circuler le sang allègrement
un vert mousse pour apaiser les nerfs
un jaune d'or : richesse
un violet de cobalt pour la rêverie
une garance qui fait entendre le violoncelle
un jaune barite : science-fiction, brillance, éclat
un ocre jaune pour accepter la terre
un vert Véronèse pour la mémoire du printemps
un indigo pour pouvoir accorder l'esprit à l'orage
un orange pour exercer la vue d'un citronnier au loin
un jaune citron pour la grâce un blanc pur: pureté
terre de Sienne naturelle: la transmutation de l'or
un noir somptueux pour voir Titien
une terre d'ombre pour mieux accepter la mélancolie noire
une terre de Sienne brûlée pour le sentiment de durée
(Viera da Silva, "Le Testament")

9 commentaires:

Courrier Noir .... a dit…

C'est magnifique, toutes ses couleurs offrent en image ce beau poème.
C'est un agrable testament qui laisse là à ses amis,

Je t'embrasse ma belle,
Sueanne

filledufeu a dit…

Rénica, Sans doute Carine, tu es beaucoup trop jeune pour prononcer le mot testament, teste amant t 'irait mieux:-)amicalement.

vangauguin a dit…

Joli texte, mais au fond, on fond, au fond, on est fait pour rebondir... et certains mots sont terribles...

Après la pluie, le beau temps...

Renica n'a surement pas fait le tour de la Vie, si ce n'est qu'une histoire de blog, c'est tendance de détruire pour reconstruire, si c'est la Vie, c'est plus tenu, et on tient à toi...;-)


à bientôt

Fred, Vangauguin/Avatarzen

Anonyme a dit…

J'ai cru un moment que c'était ta propre palette, avant de lire la référence.

Quel beau testament! Chaque pigment me semble un ami irremplaçable.

J'aurais tendance à inverser les descriptions du bleu de cobalt (qui évoque pour moi l'esprit) et de l'outremer (dont l'opulence me rappelle au bonheur, mais je comprend très bien qu'il puisse évoquer le mystère et par là l'esprit).

Encre a dit…

C'était moi, l'anonyme ;-)

Proserpine a dit…

ahhhh... Les mots pour enluminer les couleurs... Je suis moi-même une obsédée des couleurs, donc, ça me parle...Merci pour le poême, Rénica...

LPX a dit…

Ne legues pas toutes ces choses,
gardes les pour toi
et fais en profiter les autres.
Amitiés
Christophe

Rénica a dit…

Courrier Noir : oui magnifique poême !

Fille du feu : non pas Carine...teste amant ? Je peste , je teste, se pâmer pour un amant ? nan nan !

Vangauguin : Tu as raison on est fait pour rebondir et après la pluie le beau temps ? Merci pour tes mots...Ce testament n'est pas le mien même si j'aurai aimé savoir l'écrire...
Encre : les couleurs existent pour êtres mélangées...suivant l'humeur !

Proserpine : obsédée des couleurs...jolie formule c'est vrai que j'ai vu sur ta fiche que tu étais restauratrice d'objets d'art...ca doit être passionnant !

Christophe allias LPX : je voulais juste partager ce poême...mais ça me fait assez plaisir que vous n'ayez pas envie que je parte !

Proserpine a dit…

Re-p'tit coucou en passant, vu que tu n'écris pas trop souvent quand-même... Y'en a qui s'la coule douce.... Et c'est tant mieux, parce que j'f'rais pas ça tous les jours...
Bisous à toi !!