lundi 5 avril 2010

autoportrait 3 huile avril 2010


9 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Que de lassitude dans ce regard, de...."désabusement" ? Rénica, tu as besoin de lumière !
Gros bisous, l'hiver a été rude, n'est-ce pas ?

Rénica a dit…

Exercice difficile que l'autoportrait...et surtout oser les montrer j'ai hésité longtemps avant de les poster ici...Oui l'hiver a été long très très long...besoin de lumière , de soleil aussi pour réchauffer mes racines...bizzzz

LPX a dit…

Entous cas, je retrouve l'intensité du regard qu'il y a sur la photo de ton blog.Je te souhaite une belle et heureuse nouvelle vie.

el duende a dit…

les deux premiers portraits sont très beaux . ils disent la fragilité: les yeux sont vraiment très expressifs...
bonsoir Renica.

Jean a dit…

Ce regard est intense , vivant !
J'ai toujours admiré les personnes qui , avec un crayon ou un pinceau , de leur main , peuvent donner la vie à une toile ou un papier !
Il y a là quelque chose de magique !
Félicitations !

menfin a dit…

bel exercice...c'est assez ressemblant je trouve. Moi je prefere celui de l'autre billet, il est plus lumineux. En tout cas bravo

Rénica a dit…

LPX: merci Christophe, le temps de trouver mes marques...

El Duende : contente de te revoir par ici merci à toi

Jean : tout ça...!!! merci

.:: Karine ::. a dit…

bonjour rénica !
ça fait si longtemps !!!
j'espère que tu vas bien ma belle

j'aime beaucoup le deuxième autoportrait par rapport à celui-ci plus sombre. Je ne te parle pas du premier qui me fait froid dans le dos et je ne t'imagine pas du tout comme ça :-)
en tout cas ces portraits ne laissent pas indifférents !

Pouet Muette a dit…

Très belle cette toile comme plusieurs choses qu'on y trouve.