dimanche 15 novembre 2009

Visite à Hans Hartung.... huile/collage novembre 2009


Sur le même principe encore...et en toute modestie toujours...


13 commentaires:

Gilles a dit…

Quelle énergie, chère Rénica !
Curieux... dans cette oeuvre je lis ma devise : "Ad Lucem semper" (toujours vers la Lumière !)
Bises.
Gilles

Rénica a dit…

La lumière : c'est l'oeuvre d'Hartung vers laquelle je suis très attirée...
Jolie devise Gilles ! Elle vous va très bien !

menfin a dit…

oh c'est tres beau
spontané le geste, la couleur

Rénica a dit…

M'enfin : merci contente de te revoir !

anne des ocreries a dit…

ça pulse ! hein ? :)

Rénica a dit…

Anne : oui ! La peinture de Hartung n'est pas statique : c'est une invitation au mouvement...bizz à toi

.:: Karine ::. a dit…

et quel merveilleux mouvement rénica :-)
bisous

Rénica a dit…

Karine : merci !

jeff a dit…

T'as d'beaux yeux tu sais !...

Bises Rénica!
A bientôt...;-)

Rénica a dit…

Jeff : heu merci...c'est déjà ça!

chauche a dit…

Il se demande une nouvelle fois d'où naît le trait ? Le mouvement permanent de la toile ? Le saisissement et l'éclat ? Il se demande aussi pourquoi certains tableaux vivent sous son regard ? Par quel miracle, d'une Vie luxuriante, ils s'animent ?
Il vous le demande Rénica, et il vous remercie.
Bien à vous
Philippe Chauché

juillev a dit…

Letrait ... essentiel (et dans essentiel, il y a sens!)

Rénica a dit…

Ph. : Et si le pinceau était le prolongement de l'âme, de nos émotions les plus intimes, les plus fortes aussi...?
Je me pose souvent cette question...Il y a les pinceaux, les couleurs et le tableau qui vibre et devient ou pas...

Juillev : Dans le trait, Il y a sens oui essence aussi...