mardi 24 février 2009

Homeless... acrylique février 2009


4 commentaires:

Encre a dit…

Enfermement dans sa solitude, tristesse presque résignée parce qu'il n'y a plus d'issue - vérité crue et nue de ce que c'est que d'être seul au monde. Il y a ces signes lointains de la société des hommes dans ces grafitis et ces tags, comme le cri oublié d'un jeune qui a cherché à faire entendre son nom et à laisser une trace de son passage dans ce monde vide.
C'est un tableau sans fard d'une artiste remarquable.

el a dit…

le message passe aussi dans les couleurs employées
qui sont atones: la solitude subie, c'est aussi un monde terni, sans soleil et sans lumière...Un sujet difficile, très bien rendu...

filledufeu a dit…

l' engagement est toujours intéressant et un travail de véritable artiste aussi, je me permets quand même de te dire humblement que l' enfermement ne sied pas à l' indomptable cavale que tu me fais l' effet d'être.bises.

Rénica a dit…

oui c'est vrai pas très gai...mais bon moi non plus...merci de votre passage