lundi 8 décembre 2008

Crossroads... acrylique/huile décembre 2008


13 commentaires:

Courrier Noir .... a dit…

Wahou, c'est vraiment magnifique, j'aime beaucoup le jeu des couleurs.

Bravo,
Je t'embrasse,
Sueanne

Anonyme a dit…

A la croisée des chemins, joli titre pour une pyramide de livres et leur parcours initiatique,peindre des livres, c'est une harmonie entre deux arts qui me sont chers...road movie très réussi.fille du feu.

Encre a dit…

Dynamique, une belle tension entre le chaos et l'ordre, de superbes contrastes, des palges de couleurs qui se mettent mutuellement en valeurs. Beaucoup d'unité qui se dégage de tout cela, je trouve. J'aime encore mieux celui-ci!
Est-ce que je deviens inscrête en te demandant pourquoi ce mélange acrylique/huile, l'usage que tu as fait de chacune de ces peintures? Et les dimensions de ta toile ? Pardonne-moi d'être si effrontée :-)

Rénica a dit…

Sue :
merci je t'embrasse aussi
Fille du feu :
oui croisée de chemins... et bien choisir sa route, on ne peux pas faire marche arrière, le temps est compté...
Encre : chaos et ordre oui c'est la vie...tu n'es pas indiscrète : j'ai commencé par 3 ou 4 couches d'acrylique car ça sèche plus vite et permet de revenir sur le sujet... et puis l'huile car les couleurs sont plus chaudes et que c'est plus sensuel à travailler...pour les dimensions c'est: 62x45

xavier a dit…

Celle ci parle encore plus, douceur prégnance chaleur, une envolée, plus de doute semble t il maitrise, ce n'est pluas Vieira c'est bien toi. Vraiment j'adore

Xavier

Philippe Chauché a dit…

Le peintre s'élève : c'est un architecte.
Je suis à N.Y. : vision d'une nuit sous la chaleur, traversée de l'espace et du temps.
C'est Lisbonne, les fenêtres blanches jaunissent sous le soleil.
Eclats de croches sur la portée d'une toile, escapade vers le plaisir, nous y sommes heureux, restons-y.
Merci
Philippe C.

Fille de l'Eau a dit…

Mince, il y a déjà un Wahou, pensé lorsque j'ai vu ce tableau.
Tant pis, je le réécris, Wahou.

Une croisée des chemins, l'Essentiel est de suivre son chemin.
Belle lumière qui émane de ce tableau.

Rénica a dit…

Xavier :
Des doutes j'en aurai toujours je crois
...rien n'est pire que les certitudes...si maîtrise il y a , c'est juste celle d'un instant !
biz à toi

Philippe C. :
Ca me plait de voir chacun embarqué à NY, Lisbonne où ailleurs : entre l'ordre et le chaos,dans un parcours intiatique, à la croisée de tous ces chemins...merci si c'est du plaisir, c'est l'essentielle substance de la vie...is not it ?

Fille de l'eau :
Oui trouver Son(Ses)chemin(s), Sa (Ses) Lumière(s) ne rien figer...

el a dit…

Belle maîtrise de la couleur dans ce tableau tout en harmonie qui fait une large place à l'imaginaire: maisons , pierres, sentiers, livres.Tout y est évoqué de ce qui fait une vie d'être humain...c'est beau!
El duende

xavier a dit…

venir sans rien dire
sourire
juste pour voir
et dire
bonne soirée Rénica


xavier

Xavier a dit…

au fait pour l'entrée du pays des Ivoines tout est à la page 5 de Quinlinda ...sourires

Gilles a dit…

Une ville, la nuit !
Je pense à l'ami Richard B., à la maladie qui le ronge. Tiens bon, l'Ami !
Pour moi : une ville, oui, mais... intérieure... ses dédales, ses coins secrets, ses espoirs d'élévation !
Ordo ab chaos !
Merci, chère Rénica pour cette initiation par la Force et la Beauté de l'ART.
Amitié.
Gilles

:: Karine :: a dit…

bonjour ma rénica

je voulais te faire un coucou, je ne passe pas beaucoup sur les blogs en ce moment !
toujours agréable ici avec des peintures différentes à chaque fois mais toujours le même talent :-)
je t'embrasse ma belle