vendredi 4 septembre 2009

La musique de sa peau... acrylique sept 2009


"Édifier son regard

Glorifier ses silences

Vérifier dans ses yeux la Courbe du Temps

Et me glisser dans la musique de sa peau."


Ph.Chauché (la courbe du temps 26)




24 commentaires:

anne des ocreries a dit…

Alors là, chapeau, ouais ! quelle taille, l'original ? C'est vibrant, vivant, fascinant, j'aime beaucoup cette image.

Rénica a dit…

Cette peinture ne me déplait pas trop...merci Anne. Les dimensions c'est 22x32 et si tu cliques sur la photo...bizz

anne des ocreries a dit…

évidemment que j'ai cliqué ! tu travailles sur du petit, dis voir...imagines ça en 52X62...au moins...joliiii ! c'est peut-être pas possible de faire plus grand, mais ta gestuelle, ton trait, sont fait pour la surface ! si tu peux, oses l'espace, élargis...!

Rénica a dit…

Oui c'est juste mais les plus grands formats, c'est difficile pour l'instant...j'espère d'ici quelques mois être dans mon "chez moi" avec un espace peinture encadrement etc... où je ne dérangerai personne ! bizz Anne

karine a dit…

superbe rénica !
moi aussi j'ai cru que c'était un plus grand format :-)

bientôt

Carole a dit…

Alors là , j'adoooore !!!!! j'peux le mettre sur mon blog peau et tic, Rénica ? La musique de sa peau : oh que OUI !

Rénica a dit…

Karine: je retourne à l'atelier en octobre, je ferai de plus grands formats bizzz

Carole : Je passe souvent sur ton blog où tu nous fais découvrir des textes plein de sensualité autorisation accordée avec grand plaisir !

karine a dit…

j'ai hâte de voir ça !!!
très belle soirée

Carole a dit…

Voilà Rénica, c'est fait ! Merci...

LPX a dit…

Oui,une etreinte comme celle là ne peut se satisfaire d'un petit format.Bzzz, Bzzzz...

karine a dit…

juste un bisou en passant !
très belle soirée

Jean a dit…

"...Glorifier ses silences..."

Oui , c'est dans le silence que l'on ressent , que la conscience s'aiguise ,que l'on est enfin soi même , qu'il devient possible de vraiment échanger .

Rénica a dit…

Christophe : tu as raison un grand format serait mieux...pas possible pour le moment en verra dans ma vie d'après...bizz

Karine : merci pour le bisous en voila un pour toi : smac !

Jean : Oui le silence est essentiel : pour composer avec soi-même...et entendre toutes les autres musique de la vie...

karine a dit…

très belle soirée rénica :-)

j'espère que tu vas bien !

anne des ocreries a dit…

Hello l'artiste ! si tu es aussi débordée que moi en ce moment, ça doit être joyeux ! bizzz...

toutaubord a dit…

On se sent voyeur et envieux, c'est peut être qu'on aime. Bises

Rénica a dit…

Karine : ça va ça va ...

Anne : oui je me suis doutée...tu n'as pas écrit ces derniers jours...

Toutaubord : ravie de te revoir par ici ! L'envie rend vivant et c'est tant mieux !

Elle aime D a dit…

je découvre ton blog, c'est du beau boulot. Merci!

anne des ocreries a dit…

Coucou Rénica, une bise en passant, que deviens-tu ?

Rénica a dit…

Elle aime D : merci pour le com et bienvenue ici
Anne : je reviens bientôt...bizzz merci de ton passage

Gilles a dit…

...
Quand l'un et l'autre d'un seul corps
D'un seul coeur et d'un seul élan
Avec un doux parfum de mort
Et ton bonheur pour seul empire
Avons dépassé l'univers
Oubliant l'heure du revenir

Quand sur les dunes de tes reins
Un astre m'apparut brûlant
Tu m'accueillis dans ton écrin
L'amour brûlant nous fit martyrs
Des feux du ciel et de la terre
Jusqu'au nadir jusqu'à mourir...
(extrait de "La Lumière d'Altaïr" GL)
Bises
Gilles

Rénica a dit…

Ce poême est magnifique Gilles ! merci de nous le faire découvrir . je vous embrasse.

Encre a dit…

C'est superbe! J'aime beaucoup cette palette chaude qui vibre en sourdine.

Rénica a dit…

Merci encre j'aime aussi cette palette...bizzz